Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
babydocautogo.over-blog.com

Rose cochon veut voir le monde, version Capu au Togo ;)

J 34

Publié le 22 Juillet 2013 par Capu

Lundi 22, 20h29

Indi !

Bon on va s’arrêter là pour le discours en Togolais, parce que sinon vous ne comprendriez rien, et moi non plus par la même occasion ^^

Alors, petit compte rendu de notre weekend à Kpalimé.

Tout d’abord vendredi soir, on était invités chez un expat rencontré le soir du 14 Juillet, qui se trouve être le fils du proprio de La Brasserie du Bénin, brasserie qui produit et exporte toutes les bières pour les pays du Golfe de Guinée. Donc on a été reçus dans une villa magnifique, et open bière pcq c’est papa qui produit. Même le chien avait un nom de bière ! Ensuite on a bougé à la Villa, bar ambiance en ville, histoire de se dérouiller un peu les hanches sur le dancefloor !

Bref, donc vous l’avez compris, nuit courte pour la team, et le matin lever à 7h30 pour un départ prévu avec les cousines de Rémi vers Kpalimé à 8h. Pour finir on est partis à 10h30. et dire qu’on se fait encore avoir avec l’heure Togolaise…

Donc 10h30 dans le taxi, un vieux van ruiné de partout comme c’est pas possible, mais dont chaque cm carré est exploité. On est monté à 11 dedans, nous 8, le chauffeur et 2 autres passagers. Serrés comme des sardines… (« et qu’est-ce qu’on est serrés, au fond de cette boite…. » Hahaha vous l’aurez dans la tête toute la journée comme ça lol)

12h30 arrivés à destination après un voyage tortueux et sportif. On a failli se prendre le bas-côté ou la voiture en face environ 10 fois, ça fait 5 presque-accidents par heure, c’est le minimum syndical dans ce pays.

On pose nos affaires à l’auberge, et on monte dans notre taxi réservé pour les 2 jours qui nous emmène voir tous les points stratégiquement intéressants de la région. On commence par monter sur le Mont Kloto, petit monticule tout mignon qu’ils nomment « montagne » dans ce pays, à défaut d’avoir autre chose de plus haut à se mettre sous la dent. En montant en lacets dans la forêt, on s’arrête voir une cascadounette d’une dizaine de mètres sur le bord de la route, il y en a à foison dans la région. Arrivés en haut, vue époustouflante sur la région de Kpalimé, dans cette région de plateaux le climat y est beaucoup plus humide (on avoisine régulièrement les 100% d’humidité d’après la station météo qu’on a visité ensuite) donc il faisait tout moche, une petite bruine qui ne sert qu’à faire friser les cheveux. Mais n’empêche que c’est super beau…

16h, chemin du retour et on a un faim de loup, nos potes de Lomé viennent juste de nous rejoindre à Kpalimé après des grosses galères de voiture sur la route. A 17h on se pose donc dans un petit resto de la ville, pour commander notre repas du midi-soir. Je rêvais d’un bon steak depuis 2 semaines, alors là vous imaginez mon état d’euphorie quand je vois sur la carte « steak au poivre vert » BONHEUR. Comme quoi ici un rien nous enchante ^^

Bref, 21h on sort de notre resto (ben oui le principe des 1h30 d’attente après la commande sont habituels) et direction l’auberge, on se change et on repart pour sortir en ville. On est allés au Bar Alopka, bar ambiance boite en plein cœur de Kpalimé, le long même de la route principale, ce fait que tout le monde se retrouve à danser au rythme des sons Zouk Dance R&B que crachent les basses à fond de balle. Toute la rue danse, les spots éclairent jusqu’au trottoir d’en face c’est une tuerie !! Et cette fois, il y n’y avait pas que des expats’ dans ce bar, on était mélangés à la population togolaise qui venait se déhancher avec nous ! Topissime !

En rentrant on évite de justesse un autre déluge nous menaçait depuis le début de la journée, expliquant les températures plutôt fraiches en ville ce soir là.

Dimanche matin, petit déjeuner avec du café encore plus clair que le jus de chaussette qu’on nous sert à la cafèt (pour une région qui est censée être spécialisée dans la production de café, on était un peu déçus) et avec du pain local et … De la mayonnaise ??!?! non mais sérieux ils n’ont vraiment rien compris au principe du petit déjeuner. Ils sont quand même sacrément balèzes pour nous surprendre avec leur idées incongrues… bref.

En route donc à 9h30 pour une autre cascade, celle de Kpimé. Sur la route on doit encore payer des taxes d’entrées dans les sites, juste parce qu’on est blancs (les cousins-cousines de Rémi ne payent pas pcq ils sont Togolais), taxes réclamées par des associations plus que douteuses sous ordre soit disant du préfet ; on a plutôt l’impression que ça va dans leur poches mais on peut pas y échapper on est blancs on paye, point barre.

En route pour la rando qui nous emmènera jusqu’à la fameuse cascade, on s’enfonce dans la forêt tropicale de plus en plus épaisse, entre les palmiers, les bananiers et les arbres à café, et les papillons. Les feuilles dans les arbres mesurent parfois plus de 2 mètres de long, on ressemble à une petite colonie de fourmis au milieu d’un champ de maïs. Parfois on aperçoit le ciel, mais bon c’est plutôt rare !

On arrive enfin à notre magnifique cascade, qui s’étend sur plusieurs étages de rochers, il y a plein de libellules et de papillons ça vaut le détour. Et finalement ça vaut aussi largement les risques qu’on a pris en bravant les sentiers avec nos new-feel qu’on pourrait comparer à des patins à glace dans cette situation. ^^

Sur le chemin de retour, on goûte les fruits du cacaotier, et ça n’a absolument pas le goût de chocolat mais plutôt un goût de salade de fruits sans qu’on sache vraiment déterminer à quoi ça ressemble le plus. C’est avec les fèves qu’on fait le cacao, et même les fèves n’ont pas le gout de cacao.

Midi, retour à Kpalimé, et dans cette ville qui produit massivement des ingnames, le fufu du dimanche est de rigeur. On s’arrête dans un petit resto, et on se trouve face à une équipe de tournage d’un film ou sitcom togolais, on sera donc figurants dans ce film (si il passe un jour sur les écrans). (Pour les autographes faut demander à mon agent)

Pour ceux qui ont oublié, le Fufu c’est la spécialité Togolaise par excellence, c’est de la pâte faite à partir d’igname pilé, un féculent entre la pomme de terre et le manioc. Et ça se mange avec les doigts en le trempant dans une sauce pimentée.

(à mon humble avis, la pâte est fade et la sauce trop piquante, j’adhère vraiment pas, mais paraît-il qu’il était bon ! )

Bref, 13h30 on va faire un petit tour au marché, qui est beaucoup plus calme que celui de Lomé, on n’a pas l’impression de se faire harceler à chaque pas.

On se met ensuite en route pour le VRAI repas de la journée, en route donc vers « La Table du Chef », resto de grillades un un peu plus loin dans la cambrousse.

Et alors le truc trop stylé dans ce resto c’est que la cadre est idéal. On est à l’abri, sous les arbres dans une ferme adorable, les cuisines et le barbecue sont à l’extérieur, les poules et biquettes courent partout, et le truc oufissime, c’est que t’as le droit de montrer un poulet, dire : « C’est lui que je veux manger », ils le préparent et te le servent ensuite. Enorme !!

Donc 1h30 plus tard, on nous apporte nos 3 poulets pour 11 et les brochettes de porc, bien grillés comme il faut, avec le pinon, une autre pâte qui se mange avec les doigts mais cette fois assaisonnée à la tomate et aux oignons, un régal.

Après ce festin de roi, déjà 18h, on reprend la route pour Lomé, mais cette fois on est 12 dans le van. 4 à l’avant, 4 au milieu, 4 derrière. Et encore, on était pas les plus pleins. ^^

Et voilà pour notre weekend à Kpalimé, qui nous a bien mis en appétit sur tout ce qu’on va pouvoir visiter les deux semaines qui viennent !!

LOve

Ayawa

1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!
1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!
1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!
1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!

1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!

Commenter cet article

Mum 24/07/2013 08:11

Oufffff... Encore dingue !!!
Bref, et ton pied ??? Comme tu n'en parles pas je suppose qu'on ne te l'a pas coupé à coup de machette comme dans nos meilleurs films d'horreur !
Ici, ras, le Griffoul reste le Griffoul ; big hugs

bbdoc 25/07/2013 21:25

mon pied ça va, il met du temps à cicatriser ça me fait mal quand j'appuis fort dessus mais c'est tout, la plaie est propre donc tout va bien !

C'est aussi la canicule à Pareloup ??
J'ai entendu dire qu'il faisait super chaud en france, j'ai du mal à y croire muhahaha
bisous à tout le monde,
love

papou 23/07/2013 22:57

Salut ma poulette,
c'est avec mon petit appareil photo que je vois sur la table que tu prends toutes ces belles photos?
Génial votre aventure .
Ne prends pas trop de mauvaises habitudes: Si a la fac tu montres un D4 et que tu dis je le veux, il ne seras pas forcement pour toi!!
Bises a vous tous. Continuez bien .
Papou

bbdoc 25/07/2013 21:24

hi Pap !
Oui c'est avec ton appareil que je prends toutes les photos, je regrette qd même de ne pas avoir pris le mien mais au moins le tien est tout petit donc pratique !
haha en tout cas tu ne sauras pas si ça marche avec les D4, je garde le secret pour moi ! ;)

Gros bisous

Mam 22/07/2013 23:35

Tes photos sont super et j'apprécie les couleurs mode togolaise. Quelle riche expérience que ce séjour.Recois tu mes messages. Je suis fan de ton blog.....bises

bbdoc 23/07/2013 18:40

OUI Mam je reçois tes messages, j'y réponds à chaque fois mais tu ne le vois pas apparemment !
Je t'embrasse fort