babydocautogo.over-blog.com

Rose cochon veut voir le monde, version Capu au Togo ;)

J 46

Publié le 4 Août 2013 par Capu

Dimanche 4, 16h49

H-6 avant le décollage...

Quelques petits trucs à savoir sur l'Afrique, qu'on ne peut pas connaitre avant d'y être allé...

1: Les bananes, ça pousse l'envers. Eh oui, désolée si je casse un mythe, moi aussi je croyais que c'était comme les cerises ou les pommes, que ça pousse normalement quoi ! Ben non, sur un bananier il y a une tige tombante sur laquelle poussent plusieurs régimes de bananes à plusieus stades de maturation prénatale, et donc à cause du poids de ces bananes en pleine croissance cette tige tombe et les bananes poussent à l'envers. Surprenant, mais du coup on comprend pourquoi les singes aussi passent leur vie l'envers sur les arbres.. Bref.

2: Les africains ont un sens de l'accueil surdéveloppé, ils nous reçoivent tous comme des rois et nous offrent plein de cadeaux sans jamais rien demander en retour. Mais quand il s'agit de prendre une photo du paysage, ils nous sautent dessus en réclamant de l'argent...

Il y a encore surement plein de trucs savoir à propos de l'Afrique, mais là je séche...

Alors, à demain pr ceux que je vois demain, à plus tard pour les autres !!!

LOOOOOOVE

Aya

Lire la suite

J 44

Publié le 2 Août 2013 par Capu

Vendredi 2 Aout, 19h35

Salut la compagnie !

Nous voilà revenus en vie et en un seul morceau de notre périple dans le nord du Togo. Pas vraiment le temps de tout vous raconter en détail, donc je vais faire rapidos qq mots histoire que vs sachiez un peu ce qu'on a fait.

Vendredi 26, J38

On s'est pointés à la poste pour prendre le bus direction Atakpamé (avec une compagnie de bus confortable comme il y en a chez nous), mais pas du bus avant lundi. Donc 14h, sac à dos avec le strict miminum syndical, on est partis vers la gare routière pour trouver un taxi brousse pour nous emmener à Atakpamé, sans vraiment être convaincus qu'on arriverait à bon port, vu la tête du mini bus dans lequel on a embarqué ^^ Après 3h30 de route ( en mauvais état mais passable comparé au reste des routes) on est arrivés à destination.

Samedi 27, J 39,

on a loué un taxi (CAD négocié un taxi qui ns emmène où on veut sur la journée et qui nous attend entre les visites) pour aller voir le barrage et le village de Nanbgéto. Petite ballade en pirogue sur le lac, super sympa. Ensuite on est passés dans un village tout paumé, pas d'eau courante ni d'électricité, ils y vivent de la culture de maïs et de l'élevage de bikettes. Comme d'hab, accueillis comme des rois par des dizaines d'enfants qui viennent nous courrir dans les bras. Encore une fois frappés en pleine face par la joie de vivre de ces gens qui ne vivent de rien. De retour à l'hotel pour un petit resto tranquillou.

Dimanche 28, J 40.

Après une petite ballade dans la ville d'Atakpamé (où il n'y a strictement rien à faire en soi), le taxi brousse (qu'on a réservé pour aller à Kara en passant par la gare routière lors de notre ballade) passe nous prendre à 12h30 devant l'hotel. On décolle de la ville après encore une heure de vas-et-viens dans la ville pendant laquelle le taxi remplit son quotat (en super surcharge) de voyageurs et de cargaison.

Après 6heures de route interminablement tumultueuses, on arrive vers 20h à Kara, où on retrouve Alix, une externe de Paris rencontrée au CHU qui voyageait avec sa famille d'accueil.

Lundi 29, J41.

C'est la semaine des fêtes des Evala en pays Kabié, une semaine de combats de lutte entre les villages de la région. Donc nous assistons le matin à la première finale de ces combats de lutte, en présence de Monsieur le président en personne ;) Et l'après midi, visite de la région de Kara et rando dans le brousse pour aller voir une magnifique cascade paumée au fin fond de nulle part dans un paysage sublime.

Mardi 30, J 42

La matin lever tot pour allez admirer les animaux du parc de Sara-Kawa, on a vu des zèèèèèèèèèbres =) hiiiyaaaa trop chouette !! et l'aprèm, rebelotte les 6heures de routes infâmes pour revenir épuisés à Atakpamé

Mercredi 31, J 43

départ matinal pour voir la cascade d'Akloa, à 90 km d'Atakpamé dans les plateaux, près de Badou. On a mis 3h30 pour faires les 90 km de route, mais là c'est meme pu dégradé l'état des routes, c'est calamiteux... Des crevasses partout, des nids de poule et des mares de boue s'enchainent sans laisser d'espace goudronné normal... Donc après un trajet plutot sportif, on arrive à Akloa, point de départ de la rando pour accéder à la cascade. Ensuite 40 minutes de rando dans la montagne, on traverse qq ruisseaux et on grimpe raide pour enfin arriver à la magnifique cascade, paumée en pleine jungle tropicale. Impossible de ne pas s'y baigner, tant pis si on a pas nos maillots et qu'on est tout trempés c'est trop beau pour ne pas en profiter =D

Encore 3h30 de route pour rejoindre Atakpamé, puis encore un autre tour en taxi brousse pr rejoindre Kpalimé. Donc au total 11heures de taxi brousse ce jour là... Ben c'était long mais ça en valait bien le coup !!

Jeudi 1r, J 43

Rando au programme sur le pic d'Agou, petite montagnounette de rien du tout, mais qui est quand meme le point culminant du Togo. Meme pas 1000 mètres, et ils appellent ça "montagne". LOL. méga LOL meme ! Bref... Donc après avoir galéré à se faire comprendre qu'on voulait GRIMPER jusqu'en haut à pied, on a donc réussi à atteindre le sommet, superbe vue sur toute la région des plateaux... Awsome !

Et ensuite, un bon repas à la part du chef, bien mérité. Je l'attendais depuis plus d'une semaine mon poulet-pinon. Une tuerie, l'extase gustative. On s'est dégommé un poulet à deux avec Thomas ^^

Ensuite petit tour au marché artisanal de Kpalimé, et ensuite retour en 1h30 à Lomé, sur une route plate et pas cabossée. MIRACLE ! lol

et voilà pour en très très bref notre petite excursion dans le nord, je vous met une ptite carte du pays pr que vs puissiez voir notre périple....

Plein de bisous,

LOOOOOVE

Aya

J 44
Lire la suite

J 37

Publié le 25 Juillet 2013 par Capu

Jeudi 25, 19h32

Salut la compagnie !

Ajd, grand moment pour le peuple Togolais, c'était les élections législatives,après deux semaines de grande campagne électorale. ils ont placardé des affiches partout, même sur les vaches dans la campagne !! lol

On nous annonçait des grande émeutes et blablabla "restez cloitré chez vous en espérant que le ciel ne vous tombe pas sur la tête", et enfait ça s'est très bien passé, il n'y a pour l'instant pas encore eu de manifs donc tout va bien !

Demain, Cloé Thomas et moi partons pour le grand Nord, pcq Pauline Rémi et ses deux potes arrivés lundi partent au Bénin mercredi prochain donc pas encore sûr qu'ils viennent avec nous 3. Enfin, on va essayer de partir demain pcq la désorganisations dans ce pays, parfois on a l'impression que c'est la devise nationale, alors pour récolter des infos fiables sur les bus ou taxis qui peuvent nous monter dans le nord on a bien eu du mal... En tout cas on tente un départ pour demain, et sinon ça sera samedi.

Sinon il fait pas super beau en ce moment ça fait 2 jours qu'il fait tout gris et qu'il pleut le soir, on espère que ça va s'améliorer dans les prochains jours !

Lots of Love, Aya

PS : Mum, ma patte folle va meiux, presque plus mal ça cicatrise tout doucement !

PPS: Mam, oui je reçois bien tout les messages que tu postes, d'ailleurs j'y réponds à chaque fois comme tu pourras le remarquer ! continue de m'envoyer des petites nouvelles d'Asnan ça me fait toujours plaisir ! LOOOOOVE

PPPS : si on réussit à partir demain, alors je ne pourrais plus trop poster de messages sur le blog pcq ça dépendra de si on trouve des cybercafés dans les villes où on dormira, ce que n'est pas garanti ! en tout cas j'essayerai de le faire le plus souvent possible !!

Lire la suite

J 34

Publié le 22 Juillet 2013 par Capu

Lundi 22, 20h29

Indi !

Bon on va s’arrêter là pour le discours en Togolais, parce que sinon vous ne comprendriez rien, et moi non plus par la même occasion ^^

Alors, petit compte rendu de notre weekend à Kpalimé.

Tout d’abord vendredi soir, on était invités chez un expat rencontré le soir du 14 Juillet, qui se trouve être le fils du proprio de La Brasserie du Bénin, brasserie qui produit et exporte toutes les bières pour les pays du Golfe de Guinée. Donc on a été reçus dans une villa magnifique, et open bière pcq c’est papa qui produit. Même le chien avait un nom de bière ! Ensuite on a bougé à la Villa, bar ambiance en ville, histoire de se dérouiller un peu les hanches sur le dancefloor !

Bref, donc vous l’avez compris, nuit courte pour la team, et le matin lever à 7h30 pour un départ prévu avec les cousines de Rémi vers Kpalimé à 8h. Pour finir on est partis à 10h30. et dire qu’on se fait encore avoir avec l’heure Togolaise…

Donc 10h30 dans le taxi, un vieux van ruiné de partout comme c’est pas possible, mais dont chaque cm carré est exploité. On est monté à 11 dedans, nous 8, le chauffeur et 2 autres passagers. Serrés comme des sardines… (« et qu’est-ce qu’on est serrés, au fond de cette boite…. » Hahaha vous l’aurez dans la tête toute la journée comme ça lol)

12h30 arrivés à destination après un voyage tortueux et sportif. On a failli se prendre le bas-côté ou la voiture en face environ 10 fois, ça fait 5 presque-accidents par heure, c’est le minimum syndical dans ce pays.

On pose nos affaires à l’auberge, et on monte dans notre taxi réservé pour les 2 jours qui nous emmène voir tous les points stratégiquement intéressants de la région. On commence par monter sur le Mont Kloto, petit monticule tout mignon qu’ils nomment « montagne » dans ce pays, à défaut d’avoir autre chose de plus haut à se mettre sous la dent. En montant en lacets dans la forêt, on s’arrête voir une cascadounette d’une dizaine de mètres sur le bord de la route, il y en a à foison dans la région. Arrivés en haut, vue époustouflante sur la région de Kpalimé, dans cette région de plateaux le climat y est beaucoup plus humide (on avoisine régulièrement les 100% d’humidité d’après la station météo qu’on a visité ensuite) donc il faisait tout moche, une petite bruine qui ne sert qu’à faire friser les cheveux. Mais n’empêche que c’est super beau…

16h, chemin du retour et on a un faim de loup, nos potes de Lomé viennent juste de nous rejoindre à Kpalimé après des grosses galères de voiture sur la route. A 17h on se pose donc dans un petit resto de la ville, pour commander notre repas du midi-soir. Je rêvais d’un bon steak depuis 2 semaines, alors là vous imaginez mon état d’euphorie quand je vois sur la carte « steak au poivre vert » BONHEUR. Comme quoi ici un rien nous enchante ^^

Bref, 21h on sort de notre resto (ben oui le principe des 1h30 d’attente après la commande sont habituels) et direction l’auberge, on se change et on repart pour sortir en ville. On est allés au Bar Alopka, bar ambiance boite en plein cœur de Kpalimé, le long même de la route principale, ce fait que tout le monde se retrouve à danser au rythme des sons Zouk Dance R&B que crachent les basses à fond de balle. Toute la rue danse, les spots éclairent jusqu’au trottoir d’en face c’est une tuerie !! Et cette fois, il y n’y avait pas que des expats’ dans ce bar, on était mélangés à la population togolaise qui venait se déhancher avec nous ! Topissime !

En rentrant on évite de justesse un autre déluge nous menaçait depuis le début de la journée, expliquant les températures plutôt fraiches en ville ce soir là.

Dimanche matin, petit déjeuner avec du café encore plus clair que le jus de chaussette qu’on nous sert à la cafèt (pour une région qui est censée être spécialisée dans la production de café, on était un peu déçus) et avec du pain local et … De la mayonnaise ??!?! non mais sérieux ils n’ont vraiment rien compris au principe du petit déjeuner. Ils sont quand même sacrément balèzes pour nous surprendre avec leur idées incongrues… bref.

En route donc à 9h30 pour une autre cascade, celle de Kpimé. Sur la route on doit encore payer des taxes d’entrées dans les sites, juste parce qu’on est blancs (les cousins-cousines de Rémi ne payent pas pcq ils sont Togolais), taxes réclamées par des associations plus que douteuses sous ordre soit disant du préfet ; on a plutôt l’impression que ça va dans leur poches mais on peut pas y échapper on est blancs on paye, point barre.

En route pour la rando qui nous emmènera jusqu’à la fameuse cascade, on s’enfonce dans la forêt tropicale de plus en plus épaisse, entre les palmiers, les bananiers et les arbres à café, et les papillons. Les feuilles dans les arbres mesurent parfois plus de 2 mètres de long, on ressemble à une petite colonie de fourmis au milieu d’un champ de maïs. Parfois on aperçoit le ciel, mais bon c’est plutôt rare !

On arrive enfin à notre magnifique cascade, qui s’étend sur plusieurs étages de rochers, il y a plein de libellules et de papillons ça vaut le détour. Et finalement ça vaut aussi largement les risques qu’on a pris en bravant les sentiers avec nos new-feel qu’on pourrait comparer à des patins à glace dans cette situation. ^^

Sur le chemin de retour, on goûte les fruits du cacaotier, et ça n’a absolument pas le goût de chocolat mais plutôt un goût de salade de fruits sans qu’on sache vraiment déterminer à quoi ça ressemble le plus. C’est avec les fèves qu’on fait le cacao, et même les fèves n’ont pas le gout de cacao.

Midi, retour à Kpalimé, et dans cette ville qui produit massivement des ingnames, le fufu du dimanche est de rigeur. On s’arrête dans un petit resto, et on se trouve face à une équipe de tournage d’un film ou sitcom togolais, on sera donc figurants dans ce film (si il passe un jour sur les écrans). (Pour les autographes faut demander à mon agent)

Pour ceux qui ont oublié, le Fufu c’est la spécialité Togolaise par excellence, c’est de la pâte faite à partir d’igname pilé, un féculent entre la pomme de terre et le manioc. Et ça se mange avec les doigts en le trempant dans une sauce pimentée.

(à mon humble avis, la pâte est fade et la sauce trop piquante, j’adhère vraiment pas, mais paraît-il qu’il était bon ! )

Bref, 13h30 on va faire un petit tour au marché, qui est beaucoup plus calme que celui de Lomé, on n’a pas l’impression de se faire harceler à chaque pas.

On se met ensuite en route pour le VRAI repas de la journée, en route donc vers « La Table du Chef », resto de grillades un un peu plus loin dans la cambrousse.

Et alors le truc trop stylé dans ce resto c’est que la cadre est idéal. On est à l’abri, sous les arbres dans une ferme adorable, les cuisines et le barbecue sont à l’extérieur, les poules et biquettes courent partout, et le truc oufissime, c’est que t’as le droit de montrer un poulet, dire : « C’est lui que je veux manger », ils le préparent et te le servent ensuite. Enorme !!

Donc 1h30 plus tard, on nous apporte nos 3 poulets pour 11 et les brochettes de porc, bien grillés comme il faut, avec le pinon, une autre pâte qui se mange avec les doigts mais cette fois assaisonnée à la tomate et aux oignons, un régal.

Après ce festin de roi, déjà 18h, on reprend la route pour Lomé, mais cette fois on est 12 dans le van. 4 à l’avant, 4 au milieu, 4 derrière. Et encore, on était pas les plus pleins. ^^

Et voilà pour notre weekend à Kpalimé, qui nous a bien mis en appétit sur tout ce qu’on va pouvoir visiter les deux semaines qui viennent !!

LOve

Ayawa

1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!
1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!
1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!
1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!

1: sur la colline du mont Kloto, 2: gros steack chez Lazare, 3 Dans le forêt tropicale, 4 : à la cascade !!

Lire la suite

J 33

Publié le 21 Juillet 2013 par Capu

Dimanche 21, 20h22

Retour d'un weekend topissime à Kpalimé, à 1h30 en taxi-brousse-surcharge de Lomé (Pour vous dire, on était 12 dans une petit van type premiers Espaces de Renault.)

Là j'avoue jsuis bien claquée par la route du retour serrés comme des sardines dans le ptit van donc je vais pas vous raconter mon weekend maintenant, juste quelques détails que je dois partager en priorité.

J'ai découvert avec la plus grande des horreur qu'ici, ils mélangent Vin rouge + Coca (ben ouais sinon c'est trop fort... LOL) ou pire... BIERE + COCA !!! Et le pire dans cette histoire c'est qu'ils n'ont pas l'impression de réduire en miette toute la gastronomie française avec leurs mélanges loufoques.

Rhalala ils nous en font voir de toutes les couleurs ^^

Bon sinon pour faire bref on a visité les montagnes de Kpalimé, fait une rando dans la foret tropicale pour aller voir une cascade et on a servi de figurants pour le tournage d'un film dans un resto en mangeant du Fufu.

Plus que 2 matinées de stage et ensuite on s'en va jouer les ptits explorateurs au Nord !

Besos a todos

LOOOOVE

Ayowa (C'est mon prénom en Togolais, pcq je suis née un jeudi!)

Lire la suite

J 31

Publié le 19 Juillet 2013 par Capu

Vendredi 19, 19h09

Retour d'un garde de oufffff mais bouleversante hier soir.

Pour commencer, les césariennes j'en ai fait au mille lol, donc hier j'ai décidé de mettre un véto sur le bloc pour me concentrer sur la salle d'accouchement, et me faire une place de choix au milieu de la fourmilière d'étudiantes sages-femmes qui ont pris en ôtage la salle d'accouchement, avec leurs tenues d'infirmières des années 40 Comme dans Pearl Harbor.

Bref donc hier soir garde avec une de mes sage-femme préférée, Dodzi, qui en échange de qq carambars m'a promis de faire accoucher toute seule ou presque.

Donc voilà, 21h30 PREMIER ACCOUCHEMEEEENT trop dla baaaaaaaaale j'étais trop fan j'ai tout fait toute seule, dès que la tête de bb était sorti (pcq il a fallu faire une épisio donc ça c'est pas encore dans les compétences)

yaahouuuuuuuuuuuuu trop dla boulette !

Enfin, faut que je vous dise quand même, pour ne pas me faire piquer la place par les étudiantes SF en majorité dans le service, je suis restée debout à côté de ma patiente, gants stériles et matériel prêt pendant les 30 minutes qui ont précédé l'accouchement, prête à dégommer la moindre petite concurrente qui oserait s'approcher trop près de ma proie... Dur dur le monde de l'obstétrique ! lol

Sur le coup de 2 heure du mat', alors que la garde était calme, pas d'autre accouchement depuis celui que j'avais fait, est arrivé un petit né il y a deux semaines, ramené par la police. Abandonné par sa mère au bord de la route. Il avait encore le bracelet de naissance de l'hôpital donc on a pu retrouver son nom, mais en attendant il a passé je ne sais pas combien de temps seul au bord d'une route emmailloté dans des pagnes. Alors voyant qu'il pleurait et qu'il réclamait sa maman, je me suis occupé de lui, je l'ai changé il était tout sale tout transpirant. Avec Nadège, une étudiante SF française (pas une de la fourmilière ^^ ) on est allé lui acheter des couches des vêtements et un bib, pour lui donner le lait acheté par la police.

Dans la nuit on l'a emmené en pédiatrie, et dans la journée ajd des soeurs d'un couvent-orphelinat sont venues le chercher.

Ce matin on est encore allées le voir après la garde, le prendre un peu dans nos bras histoire qu'il oublie un peu la sale nuit qu'il venait de passer. Je l'aurais bien adopté il était trop chou !!

Enfin voilà, encore une fois confrontée à la dure réalité du monde dans lequel on vit. Une mère de 19 ans, IVG interdit par la loi, donc des abandons à la pelle. Et BIM.

Donc sur cette note de gaité, bon weekend à tous, nous demain on part en weekend à Kpalime à 1h30 d'ici avec la cousine de Rémi qui nous emmène visiter cette ville. On dormira à l'hotel et on reviendra dimanche soir. Et vous inquiétez pas pour moi il ne peut rien m'arriver, j'ai mon opinel LOL

Besos

bbdoc

Lire la suite

J 30

Publié le 18 Juillet 2013 par Capu

Jeudi 18, 16h17

J 30 ?!??!!! Difficile à croire qu'on en soit déjà à un mois passé ici. Et pourtant quand on y pense, on en a fait des découvertes et des rencontres. Pour ceux qui commencent à lire ce blog aujourd'hui, je vous conseille de revenir au début je vais pas m'amuser à faire un compte rendu de tout ce qu'on a fait depuis un mois, à vous de vous débrouiller tous seuls ;)

En ce moment vous le savez peut-être, c'est la campagne pour les élections présidentielles qui auront lieu jeudi prochain. Et donc à ce titre, le service de gynéco s'est fait offrir ce matin un appareil d'échographie dernière génération avec imprimante et tt le blabla pour avoir les photos de bébé.

Plus, un hystéroscope pour aller voir dans l'utérus sur il y a des soucis

Plus, un coelioscope pour aller trifouiller dans le ventre voir ce qu'il s'y trame.

Le tout en format caméras HD dernier cri, exactement le même type de matériel qu'à Salengro dans les salles d'ORL hyper bien équipées. Avec un énorme logo UNIR, parti politique du président actuel, pour bien se rappeler de qui a offert ces joujoux...

Super nouvelle, si on considère que l'appareil à écho du service n'a fonctionné que lundi, alors que ça fait 4 semaine qu'on est en stage. Tout le reste du temps, il était HS. Du coup, un appareil à écho tout neuf tout beau cadeau, ça ne se refuse pas...

Oui, sauf que je ne pense pas qu'ils savent utiliser tout ce matériel (Bon si un appareil à écho c'est pas compliqué mais les deux autres je suis sceptique). Et encore moins le réparer. Et je pense encore moins qu'ils soient formatés pour supporter les coupures de courant quotidiennes, (qui, en passant, devraient être relayées par un générateur interne mais lui non plus ne fonctionne pas, ce qui fait que parfois au bloc on se retrouve dans le noir complet pdt plusieurs minutes).

Donc les ptites résistances de ces jolis appareils fabriqués en chine et étiquetés "Lilo&Stitch" ( oui bon moi non plus j'ai pas compris le rapport avec le campagne électorale ou l'hôpital mais sur le clavier il y a bien des petits dessins de Lilo&Stitch. LOL ) je pense qu'elles ne vont pas supporter très longtemps les circuits électriques à la togolaise...

Bon à côté de ça, ils ont offert des tensiomètres, là je crois que c'est une bonne idée de cadeau. Mais bon ce qui est triste c'est que ce soit complètement intéressé pour récolter des voix, alors que les hôpitaux ont cruellement besoin de matériel, et pas seulement pendant les campagnes électorales !!

Fin bref, c'était le surprise de jour, tout le service était sur-excités la vue du nouveau matériel, tant mieux si ça leur fait plaisir et espérons qu'il tienne le plus longtemps possible !

Sur ce, plein de bisous à tous !

Love ya !

Lire la suite

J 29

Publié le 17 Juillet 2013 par Capu

Mercredi 17, 17h41

Hello tout le monde !

Quand je vous dit que la vie à l’africaine c’est tranquillou-pépère-posé-faut-pas-se-presser, aujourd’hui j’ai passé un cap que je ne pensais jamais franchir un jour.

Ce matin en stage on m’a reproché d’être trop « vivace », parce que le chir m’a demandé d’écrire un compte rendu opératoire dans le dossier de la femme qu’on venait de césariser ; et que j’ai apparemment « trop insisté » auprès de la sage-femme pour récupérer rapidement le dossier quand elle aurait fini.

Et plus tard dans la matinée, le même interne m’a fait une remarque pcq de suis allée chercher le tensiomètre qq secondes après qu’il me l’ai demandé. Et ce n’est pas une urgence donc pas besoin de réagir si vite. Et du coup j’ai attendu 10 minutes le tensiomètre à la main, pcq l’interne en question avait anticipé de 10 minutes le fait qu’il en aurait besoin.

Pardon d’être réactive et efficace. Non mais des fois franchement ils sont vraiment dans un monde à part ^^

Sinon pour l’équipe tt va bien, on a notre petite routine quotidienne, entre le stage la sieste et le sport ^^

Voili voilou pour les ptites nouvelles !

XOXO

bbdoc

PS : Mum j’ai demandé à mes copines couturières de te garder des chutes de tissu, elles me mettent ça de côté ! ;)

PS 2 : Petite explication sur le délire de « Rose cochon veut voir le monde ». C’est une histoire d’un petit cochon qui s'appelle Rose, et qui en a marre de rester chez elle donc elle s’enfuit et part explorer le monde. Et voilà vous savez tout. Pour ceux qui veulent en savoir plus je vous lirai l'histoire en rentrant =)

J 29
Lire la suite

J 27

Publié le 15 Juillet 2013 par Capu

Lundi 15, 17h15

Weekend haut en couleurs pour les ch’tis à Lomé.

Samedi, probablement la plus belle journée depuis notre arrivée. Une chaleur de dingue et pas un nuage à l’horizon. Quoi de plus merveilleux que d’aller à la plage ? 12h30 nous sommes donc en route pour une aprèm à faire les crêpes à Coco Beach. (12h30 ça équivaut à un soleil de 14h30 en France, n’oubliez pas qu’ici tout est décalé de 2heures, le soleil est au zénith à midi !)

Bref à Coco Beach, temps parfait pour lézarder au soleil, très peu de vagues car la mer est calme et l’ancienne route réussit à casser tout courant dans la baie. Parfait.

Vers 14h30, chaleur de dingue, je décide d’aller explorer les fond marins et nager jusqu’à cette route qui protège la baie. Je suis partie en étant convaincue d’avoir été une sirène dans une autre vie et que donc ces récits étaient faits pour que j’aille les escalader. Je suis revenue avec 27 épines d’oursins plantées dans les pieds. Aie…

15h30, Retour à l’appart après avoir constaté que ni l’hôtel ni le restaurant de cette plage n’avaient de trousse de secours. Ils m’ont donné une lame de rasoir et deux punaises, j’ai préféré rentrer ^^ dommage c’était une si belle après midi…

16h30 à l’appart, chacun sort tout le matériel qu’on a « emprunté » dans nos services avant le départ, sachant que si qqn avait un pb on serait bien content d’avoir notre matos. Compresses bétadine seringues kits de suture et compagnie, et bien évidemment pinces à épiler.

En mode spéléo avec ma lampe frontale sur le front, je part à la chasse aux aiguilles sur mes ptits pieds meurtris, je suis tombée le pied en plein sur la bestiole donc mon pied gauche a à lui seul 24 épines sur les 27…

Après une heure de torture et face à un échec cuisant d’enlever les dernières enfouies bien profondément, Cloé qui n’a pas réussi nn plus à me débarrasser des dernières rebelles m’emmène dans une clinique à côté de chez nous. Hors de question d’aller à l’hôpital de Tokoin là où on travaille, autant s’injecter directement le virus du tétanos en intra-veineux ; avec le matériel tout rouillé qu’ils ont ça reviendrait au même…

A la clinique j’ai eu le droit à une injection de xylo dans le pied avec une seringue verte (théoriquement réservée aux injections intra-musculaires, en gros une énorme aiguille) qui m’a bien déglingué encore plus le pied, et ensuite ils ont creusé des galeries pour aller chercher les aiguilles tout au fond. Ma plante de pied ressemble à un morceau de gruyère, ya des trous partout c’est merveilleux ^^

Au total, j’ai eu qq spécimens d’un cm de long et 0.5mm de large, ça fait bien mal comme il faut !!

Morale de l’histoire : je ne crois pas que j’ai été une sirène dans une vie antérieure.

Du coup dimanche, c’est avec une démarche de canard boiteux que je suis allée avec la bande chez la cousine de Rémi pour fêter les 3 ans de la petite Mélissa. On était avec toute la famille, on a mangé du Fufu, la spécialité locale qui est une pâte à base de manioc et d’iniam (une sorte de patate douce), qu’on mange avec les doigts en la trempant dans un bouillon de légumes pimenté. Plutôt pas mal enfait ;)

On a donc passé l’aprèm à jouer avec les ptites cousines, complètement fofolles ça courait dans tous les sens !!On aurait dit deux Raphaëlle endiablées dans le salon de Tôtes ;)

16h30, passage rapidos à l’appart pour se changer, nous étions attendus à 18h à la résidence de l’ambassadeur, soirée cocktail pour les expats français inscrits sur les listes VIP en l’honneur de 14 Juillet…

Youhouuuuuuuu c’était de la folie, un jardin avec terrasse piscine palmiers et fleurs multicolores, et un buffet plus qu’excellent de petits fours et brochettes de poisson, et évidemment, rosé bière et champaaaaaaaaaaaagne à volonté ! =) héhé

Comment dire… De la folie cette soirée !!

21h, fin des festivités chez l’Ambassadeur, on a donc migré vers un bar le long de la marina, en terrasse pour bien profiter de la soirée.

Enfin voilà, un sacré weekend, probablement gravé dans ma voûte plantaire à jamais ;)


Love

1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur
1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur
1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur
1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur
1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur
1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur
1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur
1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur
1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur

1: Les ptites cousines Biliva et Mélissa, 2: mon pied après le combat contre la bestiole, 3: Clo en mode spéléo qui tente de me soigner, 4,5 et 6 : la réception chez Mr l'Ambassadeur, 7: Avec Mr l'Ambassadeur

Lire la suite

J 24

Publié le 12 Juillet 2013 par Capu

Vendredi 12, 18h15

Salut la compagnie !

Ptit msg rapidos avant le weekend, juste pour faire une énorme dédicace à la cousinade qui va festoyer comme chaque année pour le 14 Juillet, profitez bien de l'alcool de prune qu'on a ramassé en râlant quand on était petits ! Je penserai fort à vous en sirotant mon champagne grâcieusement offert par Monsieur l'Ambassadeur en personne !!

Plein de bisous aux grenouilles du lavoir, et je compte sur vous pour fêter en beauté le premier 14 juillet de notre nouvelle maison d'Asnan ;) Et que le conseil des sages pérénise sa vocation de faire régner la paix en cette petite bourgade adorée !

Loooove

PS: bisous aux grenouilles et sangsues de l'auge aussi ;)

Lire la suite

Afficher plus d'articles

1 2 3 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog